Mis à jour le 2 février 2021

Mark Philippoussis : Le bon âge pour l’amour ?

Partager sur

Il avait l’allure d’un Dieu Grec, à qui on le comparait avec son service à 200 km/h. Sa carrière connaissant plus de bas que de hauts, l’Eros des courts s’en est alors parti chercher l’amour (et la gloire) en participant à une émission de télé-réalité…

Alors que les téléspectateurs de l’édition 2007 de ‘Age of Love’ découvrent sur leurs écrans la gueule d’ange de Mark Philippoussis, c’est encore un joueur de tennis professionnel dont la carrière a déjà connu beaucoup de hauts… et de bas. Son meilleur classement, 8ème mondial, et ses deux finales (à Wimbledon en 2003 et à l’US Open en 1998), font pâle figure aux côtés de ses trop nombreuses blessures. Toutefois sa carrière se poursuit avec des tentatives de sursauts sans grands éclats…

Pour le meilleur et pour le pire !
Mais le voir dans une émission de télé-réalité en 2007 ne surprend pas. Il a le physique de l’emploi et surfe sur sa renommée, essayant d’en tirer un certain profit. Le pitch qui tient en haleine des milliers de téléspectateurs est simple : afin d’élire la partenaire de son coeur, l’Australien (d’origine Grecque) de 30 ans, doit au fil des émissions éliminer les candidates une à une au terme de rendez-vous savamment mis en scène. A quelques épisodes du prologue, ne restant que 3 candidates, il les emmène chez ses parents à Melbourne afin de tester une autre facette de leur personnalité. C’est finalement une Américaine de 25 ans, Amanda Salinas qui est élue pour le meilleur et pour le pire, puisque le couple vole en éclat 5 mois plus tard.

Enfin apaisé
Mais, prenant exemple sur sa carrière sportive, Philippoussis ne renonce pas. En 2013, le fêtard notoire de 37 ans annonce à la presse sa liaison avec le mannequin d’origine Roumaine, Silvana Lovin. Bingo ! Aujourd’hui, la petite famille à deux enfants et le Dieu Grec se fait discret.

On le voit sporadiquement sur des courts de tennis, mais c’est au surf, sa passion, qu’il consacre la plupart de son temps. Au début de cette année on a encore pu le voir sur les écrans, participant à la version australienne de ‘The Masked Singer’ (le chanteur masqué), mais éliminé en premier, il fut prié de rentrer à la maison. Philippoussis, qui a joué son dernier match professionnel en 2015 aux qualifications du tournoi de Newport, est donc prêt pour un nouveau défi !

Article tiré du Play Tennis n°374 disponible ICI.