Mis à jour le 7 janvier 2021

Black and white… With a touch of Knokke-Red !

Partager sur

Le rouge, c’est la couleur de l’amour, de Noël et de la passion. A contrario, le noir et blanc, c’est la couleur de l’éternel, du figé et de l’égalité.

En 2020, nous avons vécu l’impensable plusieurs fois : lock-down, restrictions, fermetures, couvre-feu… Et j’en passe et des meilleurs ! Ici, à Knokke-Heist, malgré tout cela, l’optimisme est resté de rigueur. Et plus ici qu’ailleurs, on le sait : après la pluie reviendra le beau temps. C’est promis !

Sans actualité qui s’impose, sans événements programmés, sans culture à découvrir, sans sujets incontournables , que devait faire la Zoute Paper pour célébrer encore et toujours notre paradis de bord de mer ? Vous le verrez dans les pages qui suivent. Thème après thème, en ce passage d’une année à l’autre, l’attachement que nous lui portons se traduit par les images ! Mais pas n’importe quelles images : celles qui reflètent l’instantané vécu, l’archive pour la trace et l’émotion partagée.

A ce propos, ce n’est évidemment pas un hasard si le magnifique sujet de notre couverture est issu de la Guy Pieters Gallery. En effet, Guy Pieters est une figure emblématique incontournable de Knokke-Heist, qui est implanté ici depuis 40 ans. Et on le sait, c’est une valeur sûre sur la scène artistique de haut niveau, avec des artistes mondialement connus (Warhol, Picasso, Calder, Fontana) et internationaux (Arman, César, Niki de St Phalle, Christo, Segal). Ceci, sans parler des artistes belges auxquels Guy attache énormément d’importance et d’amitié !

Mais trêve de bavardages. Place donc à Knokke Black & White… with a touch of Red!

 

Pour consulter le Zoute Paper hiver 2020, rendez-vous ICI.