Mis à jour le 2 décembre 2020

Lous and the Yakuza, nouvelle pépite musicale de Bruxelles

Partager sur
métropaul

Quand Londres ne fera plus partie de l’Union Européenne, c’est-à-dire bientôt, Bruxelles pourra prétendre au titre de capitale musicale de l’Europe. Il faut dire qu’en une dizaine d’années, la métropole bruxelloise a produit une kyrielle d’artistes de premier plan : Stromae, Damso, Angèle, Roméo Elvis, Typh Barrow,… La dernière en date de ces pépites musicales est Lous and  the Yakuza. Autrice, compositrice, rappeuse, mannequin, elle est omniprésente depuis la sortie de son premier album Gore. Selon Le Parisien, la chanteuse bruxelloise est la révélation de l’automne…

Marie-Pierra Kakoma, dite « Lous and the Yakuza », est née le 27 mai 1996 à Lubumbashi au Congo. Sa mère est rwandaise et son père est congolais. Ses parents sont médecins. Partie vivre à Bruxelles à 4 ans, elle reçoit au départ une éducation classique, en musique comme en littérature. Mais son adolescence est traversée par de nombreuses épreuves. A 18 ans, elle disparaît dans la rue. En tant que SDF, elle est alors confrontée à la drogue. Elle subit même une agression sexuelle. Finalement, c’est Damso qui la tire de ce mauvais pas. Et en 2019, elle sort son premier single, Dilemme, dont le clip marque les esprits par son esthétisme. En octobre de cette année, elle lance son premier album, Gore, puissant cocktail à base de rap, d’électro, de musique africaine, de pop. Les textes en Français, qui sont autobiographiques, frappent par leur crudité. Le succès est au rendez-vous. Elle est nommée « Artiste de l’Année » aux Redbull Elektropedia Awards. Elle est même invitée dans le 20 heures de Laurent Delahousse sur France 2…

« Il y a trois ans, déclare Lous and the Yakuza au Parisien, je vivais dans une cave à Bruxelles. Je me lavais chez des amis. Et la nuit dernière, j’ai dormi dans la suite d’un palace à Paris ». Avec son look de princesse africaine, la chanteuse belgo-congolaise frappe par sa personnalité. Elle est d’autant plus consciente de ses capacités qu’elle est soutenue à fond par un grand label (Sony). Ce n’est pas par hasard si elle a aussi fait une apparition remarquée dans le « Tonight Show » de Jimmy Fallon sur NBC aux USA. Rien n’est impossible pour Lous and the Yakuza. Tout bénéfice pour l’image de Bruxelles…

Chroniqueur bruxellois + 32 477 33 63 22 • www.aubalcondelactu.be • www.clubgrandplace.eu