Mis à jour le 20 novembre 2020

Marion Bartoli, des courts aux plateaux TV

Partager sur

On l’aime ou on la déteste. Mais lorsqu’on parle de Marion Bartoli, la discussion ne laisse jamais indifférent. Qu’il s’agisse de ses tentatives de come-back, de ses problèmes de santé ou de ses fluctuations de poids, la gagnante française de Wimbledon a souvent attiré l’attention, d’autant qu’elle n’a pas sa langue en poche !

Trop, c’est trop !
Marion Bartoli reste l’auteur de la fin de carrière sportive la plus étrange et la plus abrupte possible. C’est ce qu’on appelle s’arrêter au top, puisque le 6 juillet 2013, la Française réalisait l’exploit le plus mémorable de sa carrière en remportant la finale à Wimbledon, son seul titre en grand chelem. 38 jours plus tard, elle surprend le monde du tennis en annonçant sa retraite après le 2ème tour du tournoi de Cincinnati. Bartoli n’a alors que 29 ans… “J’ai l’impression que mon moment est venu. Mon corps ne peut plus le supporter”, déclarait-t-elle au sujet de cette silhouette qui, tout au long de sa carrière, a fait l’objet de critiques, de remarques et de commentaires plus ou moins cassants. Certes, une certaine rondeur enrobait ses formes. Mais cela ne l’a pas empêché de devenir 7ème mondiale, atteignant la finale de Wimbledon à 2 reprises et remportant 8 titres. Son style de jeu inhabituel et ses méthodes d’entraînements peu orthodoxes ont frappé l’esprit de ses fans, mais aussi du monde du tennis et ce, même après sa fin de carrière.

Gossips
Car même sa vie de retraitée ne s’est pas toujours passée sans heurts. Au tournoi des “légendes 2016” de Wimbledon, elle est retirée du tableau in-extemis avant le début de la compétition par l’organisation, inquiète et intriguée par sa terrible perte de poids. Elle qui a longtemps soutenu avoir été victime d’une bactérie inconnue, s’est finalement retrouvée dans une clinique spécialisée en Italie où elle a lentement récupéré et repris des forces. Toutefois, dans sa biographie publiée l’année dernière, Marion a admis que sa perte de poids était le résultat d’une relation toxique avec un petit ami narcissique. De quoi alimenter les conversations… encore et toujours.

Pas rancunière…
Concernant sa reconversion, la flamboyante Française s’est essayée dans le développement et la commercialisation d’une ligne de bijoux, d’une ligne de vêtements et de ses propres baskets pour Fila. En vain… Elle se penche alors sur la télévision, afin d’en devenir commentatrice. Vite embauchée par Eurosport, pour qui elle réalise les interviews d’après match sur le court, elle a également pu faire profiter la BBC de son expérience au côté d’un certain John Inverdale, celui-là même qui fit scandale en 2013 en déclarant que Bartoli… n’allait jamais devenir un prix de beauté ! Commentaire sexiste, évidemment, ayant abouti sur 700 plaintes à l’encontre de la BBC. Il faut croire que Bartoli, aujourd’hui âgée de 35 ans, a eu le temps de relativiser les choses… Malgré une très courte tentative de retour aux affaires en 2017, Bartoli semble toutefois avoir enfin trouvé le bonheur, en Belgique, aux côtés du footballeur Yahya Boumediene (ex-joueur de l’Excel Mouscron). Pendant 7 mois, elle a aussi entraîné Jelena Ostapenko, mais c’est probablement derrière le micro qu’on la retrouvera pour les futurs tournois de grand chelem…

Extrait tiré du Play Tennis numéro 374, disponible ICI.