Mis à jour le 19 novembre 2020

Appel à une politique de prévention de la COVID-19

Partager sur
métropaul

A l’initiative de deux toubibs bruxellois, Thierry Hertoghe et Sabine Vranken, 54 médecins multidisciplinaires, auxquels s’ajoutent 38 professionnels de la santé, vont lancer un appel solennel à tous les ministres de la santé et à tous les citoyens de Belgique. Ce COVID-19 Prevention Group propose de compléter la stratégie en améliorant l’immunité de l’ensemble des Belges. L’idée est de faire en sorte que nos concitoyens puissent plus facilement se prémunir contre des infections comme la COVID-19, en guérir plus vite et courir moins de risques d’infections graves, voire fatales. D’après ces 92 signataires, les mesures préconisées, qui sont simples et peu coûteuses, pourraient considérablement diminuer l’impact, tant médical qu’économique, de la COVID-19. 

Concrètement, le COVID-19 Prevention Group propose 5 mesures de prévention. Il s’agit tout d’abord de prendre un supplément de zinc tous les jours. En effet, une étude espagnole a démontré que les patients hospitalisés pour une COVID-19 grave avaient des taux bas en zinc. Ensuite, il est recommandé de prendre quotidiennement un supplément de vitamine D3. Une carence en vitamine D3 augmente le risque d’infections diverses, surtout respiratoires. Les doses de zinc et vitamine D3 proposées sont sans risque d’effets secondaires notables. Par ailleurs, il est fondamental de suivre un régime alimentaire plus sain afin de réduire les risques d’infection et d’inflammation. Rappelons que, souvent, les patients atteints de la COVID-19 souffrent d’inflammation.Puis, il est demandé d’humidifier l’intérieur. Un taux d’humidité de 50 % à l’intérieur permet de faire disparaitre rapidement toute trace de virus. Enfin, rappelons qu’il faut porter un masque en cas de contact avec des personnes de l’extérieur. Cette mesure, déjà d’application, complète les quatre propositions précédentes.

Le COVID-19 Prevention Group explique que la Belgique sera à la pointe de la lutte contre la COVID-19 en étendant la prévention à l’échelle de l’ensemble de ses citoyens. Cette politique permettra, sur le long terme, de ne devoir confiner que les sujets les plus vulnérables. La protection que peut apporter le zinc ou la vitamine D3 contre le virus n’est pas totale ni infaillible. Néanmoins, leur potentiel protecteur est suffisamment important et avéré pour justifier leur prise comme arme supplémentaire contre la COVID19. Affaire à suivre…

Chroniqueur bruxellois + 32 477 33 63 22 • www.aubalcondelactu.be • www.clubgrandplace.eu