Mis à jour le 12 novembre 2020

Jean Collinet, plus jeune serial entrepreneur bruxellois

Partager sur
métropaul

Difficile d’établir le classement des régions les plus entreprenantes de Belgique, sachant que les contextes et les activités varient d’un territoire à l’autre. En tout cas, en ce qui concerne la Région de Bruxelles-Capitale, force est de constater qu’il y a une nouvelle génération, femmes et hommes confondus, dont l’esprit d’entreprise est vivifiant. Il est évidemment impossible d’établir un ranking sur le plan des individus. Toujours est-il que dans mon hit-parade, il est un « jeune loup » qui sort du lot. Son nom est Jean Collinet. Il n’a pas encore 21 ans et il entre déjà dans la catégorie des « serial entrepreneurs ». Excusez du peu…

Jean Collinet est né à Bruxelles le 9 décembre 1999. Très jeune, il développe cet esprit compétitif qui est sa marque de fabrication. C’est à travers le sport qu’il assouvit son besoin de compétition. Vers l’âge de 10 ans, il intègre l’Association Francophone de Tennis. On lui propose ensuite de rejoindre le centre-étude de Mons. Finalement, il préfère rester à Bruxelles, au Royal Léopold Club, où il poursuit son écolage dans le cadre de sa structure privée. A 18 ans, un peu par hasard, il découvre l’entrepreneuriat grâce à un ami qui lui suggère de suivre le programme LJE (Les Jeunes Entreprises). Nos deux compères lancent alors Break Ball, une mini-entreprise qui démocratise l’accès au sport en commercialisant des balles de tennis de seconde main à un prix réduit. Ils persévèrent pendant un an et sont récompensés dans le cadre des « Deloitte Innovation Awards ». En même temps, Jean Collinet continue ses entraînements de tennis sous la houlette des frères Rochus et de Jacques Borlée. Tennis, études ou entrepreneuriat ? L’épineuse question est dès lors posée…

Finalement, il choisit l’entrepreneuriat. Avec son cousin Michel Collinet, il s’investit dans le projet Lucky Way, un jeu mobile en réalité augmentée qui permet de distribuer chaque mois des milliers de cadeaux. Quelques temps plus tard, il remporte le concours « Osez Entreprendre » organisé par Bel RTL, la banque CBC et l’UCM. Puis, fin 2019, il finalise une première levée de fonds en parvenant à séduire un superbe panel d’investisseurs privés (Luc de Brabandère, Olivier Coune, Antoine Duchateau, Roland Vaxelaire, Eric Deltour,…). Après plus d’un an de développement informatique, le projet voit enfin le jour. Depuis le 1eroctobre, il est disponible sur les différentes plateformes. Après 6 semaines de diffusion, le bilan est largement positif. A un tel point qu’une 2elevée de fonds est envisagée en 2021. Si vous êtes friand de capital à risques, retenez ce nom : Jean Collinet !

Chroniqueur bruxellois + 32 477 33 63 22 • www.aubalcondelactu.be • www.clubgrandplace.eu