Mis à jour le 27 août 2020

Chroniques de la résilience bruxelloise (21)

Partager sur
métropaul

Pour que Bruxelles redevienne attractive !

Fichtre ! Mardi prochain, c’est déjà la rentrée… C’est dire si tout le monde se prépare activement. A Bruxelles, sans doute plus qu’ailleurs, l’ambiance est morose. En effet, sous l’angle économique, la capitale souffre beaucoup plus que les deux autres Régions. Les pouvoirs publics essaient bien de limiter la casse face à cette crise qu’ils ne pouvaient pas prévoir. Il y a même des tentatives pour redorer le blason de la Région. Hélas, on a trop souvent l’impression que ces mêmes autorités ajoutent des problèmes aux problèmes…

Fin juillet, le patron des patrons bruxellois tirait la sonnette d’alarme dans La Libre Belgique. « Pour certains secteurs, affirmait Olivier Willocx, la situation est catastrophique. En moyenne, neuf chambres d’hôtel sur dix sont vides. Les restaurants, ainsi que les commerces en général, souffrent. On n’est pas à la moitié de l’activité habituelle. Les gens n’ont pas envie d’aller acheter. Ils ont peur d’être contaminés. Et la politique de mobilité ne va rien arranger. Le trafic va être catastrophique à la rentrée. Cela va nuire à l’attractivité de Bruxelles ».

Heureusement, nos éminences régionales sont parties en croisade pour défendre l’attractivité de Bruxelles. Pascal Smet et Barbara Trachte ont annoncé fièrement que d’ici début 2021, il y aurait une « Brussels House » à Milan et une autre à Berlin. Ils ont également rappelé l’importance de renforcer à Bruxelles la cohabitation entre les logements et l’activité économique. Leur belle déclaration d’intention reste hélas sans lendemain. Pourquoi laissent-ils leur collègue Elke Van den Brandt paralyser Bruxelles par des mesures de mobilité qui ne font qu’opposer habitants et commerçants ? Quand ce ne sont pas deux communes qui sont en opposition… Je pense évidemment ici à Uccle et à Bruxelles qui pourraient se retrouver devant les tribunaux à cause du Bois de la Cambre. Bref, il devient urgent que la Région de Bruxelles-Capitale développe une vision globale de sa politique d’attractivité. La balle est dans le camp du chef du gouvernement bruxellois…

Chroniqueur bruxellois + 32 477 33 63 22 • www.aubalcondelactu.be • www.clubgrandplace.eu