Mis à jour le 11 mars 2020

Tennis de l’extrême

Partager sur

En plus de 100ans d’histoire tennistique, les spectateurs ont pu assister à bien des défis, des exhibitions ou encore des événements, heureux ou non, de l’extrême. Retour en images sur ces scènes qui ont marqué les esprits.

High sensations
Roger Federer & Andre Agassi, Dubaï 2005
210 mètres au-dessus du sol. C’est à cette altitude que se sont retrouvés Roger Federer et Andre Agassi le 22 février 2005, sur l’héliport de l’hôtel sept étoiles Burj al-Arab de Dubaï. Pour assurer la promotion du tournoi Dubai Duty Free Championships, les organisateurs ont la brillante idée d’opposer les deux plus grandes stars du tennis du moment au sommet de l’hôtel.

Match de « eau » vol
Rafael Nadal & Roger Federer, Doha 2011
Voilà une manière ludique et originale de commencer la saison : le 4 janvier 2011, en promotion du tournoi Qatar ExxonMobil Open de Doha, Rafael Nadal et Roger Federer ont pu taper quelques balles sur un court de tennis flottant sur le golfe Persique. En temps normal, la moindre flaque de pluie empêche de jouer au tennis mais là, les superstars espagnole et suisse ont joué quelques échanges avec les pieds dans l’eau de la baie de Doha.

Hors-board game
Federer & Hewitt, Sydney 2015
Les champions peuvent plus ou moins tout faire avec une balle de tennis, mais se la renvoyer alors qu’on se trouve sur un hors-bord lancé dans la baie de Sydney, c’est quand même beaucoup demander, même quand on s’appelle Roger Federer et Lleyton Hewitt. « Herbe ! Dur ! Terre ! Bateau et eau ! », a ensuite listé sur Twitter un Federer amusé pour énumérer ses surfaces de jeu favorites.

Le match de la haine
Monica Seles & Magdalena Maleeva, Hambourg 1993
À quoi auraient ressemblé le palmarès et la vie de Monica Seles si elle n’avait pas été poignardée par Günter Parche, en ce funeste 30 avril 1993 ? Le fan obsédé par Steffi Graf voyait dans la superstar originaire d’ex-Yougoslavie une menace pour la carrière de son idole et, cet après-midi-là à Hambourg, il décide de faire les choses comme il l’entend.

Exhibition time
Richard Krajicek & MaliVai Washington, Wimbledon 1996
L’atmosphère est électrique au All England Club en ce très ensoleillé dimanche 7 juin 1996, et pour cause : c’est l’unique occasion tant pour Richard Krajicek et MaliVai Washington d’inscrire un titre du Grand Chelem à leur palmarès. Alors qu’ils posent une dernière fois pour la photo officielle avant de se lancer dans la bataille… une jeune femme nue surgit sur le court.

Extrait du Play Tennis numéro 371