Mis à jour le 4 mars 2020

The Gentleman, le come-back de Guy Ritchie

Partager sur

Ça y est. Le dernier film de Guy Ritchie est sorti la semaine passée dans les salles belges.

Depuis Arnaques, crimes et botanique en 1998, Guy Ritchie s’est imposé comme un cinéaste habile pour réunir des vedettes du 7e art. The Gentlemen en est un bon exemple.

Le superbe casting met en scène Hugh Grant, Colin Farrell et Charlie Hunnam aux côtés de Matthew McConaughey.

Guy Ritchie a eu l’idée du film dix ans plus tôt. Le film s’intitulait à l’origine Toff Guys, de l’argot britannique qui signifie « Les Rupins », soit des personnes issues d’un milieu aristocratique affichant un air de supériorité. Le titre final, The Gentlemen, fait allusion à leurs aspirations, mais comme le reconnaît Ritchie lui-même : « Il n’y a pas beaucoup de gentlemen parmi eux ».

Synopsis :
Mickey Pearson, baron de la drogue à Londres, fatigué de ce monde mafieux, désire se retirer. Il souhaite revendre son affaire à des millionnaires américains originaires d’Oklahoma. Il déclenche alors une guerre explosive : la capitale anglaise devient le théâtre de tous les chantages, complots, trahisons, corruptions et enlèvements… Une multitude de personnages colorés tenteront de soudoyer Mickey afin de devenir propriétaires de sa lucrative entreprise.

Par Louise Vandezande