Publié le 15 février 2020

La nature du blazer

Partager sur

Une tenue militaire revisitée dans sa version la plus classique, pour être élégant même hors des rangs.

Quand les modes deviennent trop populaires, mieux vaut les abandonner et revenir aux fondamentaux. En d’autres termes, mieux vaut porter quelque chose d’anachronique, comme un blazer dans sa version classique avec boutons apparents. Le but premier de ce vêtement est clairement de se faire remarquer. Le terme “blazer” dérive du verbe anglais “to blaze” qui signifie “briller”. Il a toutefois été associé injustement à ce terme, car en 1837, le commandant du navire de guerre HSM Blazer, lors d’une visite de la Reine Victoria, ordonne à l’équipage de porter un costume trois pièces bleu avec des boutons dorés, réalisés pour l’occasion. La reine a tellement apprécié qu’elle décide d’en faire l’uniforme officiel de toute la Marine Militaire.

Veste droite à deux boutons en lin de Bagnoli Sartoria Napoli.

En jersey de coton, dessin jacquard 3D de L.B.M. 1911.

Sans doublure couleur terre de Sienne brûlée en lin, en laine et en soie de Brunello Cucinelli.

Coton stretch et lin pour le veston classique à 6 boutons de Tagliatore.

Regimentair en coton dans le style club parfait de Paoloni.

Par Samantha Primati
Tiré du gentleman numéro 19